Soutiens & témoignages

Les soutiens scientifiques et institutionnels

 

Pr. Jacques Beaune
Professeur, chef du service cardiologie de l’hôpital de Bron, ancien président de la Fédération Française de Cardiologie

 

 

Dr. Martine Duclos
Médecin, professeur d’université, endocrinologue, physiologiste, chercheur CHU de Clermont Ferrand

 

 

logoUFRSTAPS
Pascal Duché
Professeur des universités, STAPS physiologie de l’exercice

 

 

Dr. Jean-Luc Grillon
Médecin du sport, conseiller du directeur régional DRJSCS, Président de la Société Française de Sport Santé

 

 

Mathieu Jouys
Diététicien, Hôpital Pitié-Salepêtrière, Petits Rats de l’Opéra

 

 

Pr. Maurice Schneider
Professeur, oncologue, président du Comité 06 Ligue contre le cancer.

 

 

 

Témoignages

 

Pr Claude LE FEUVRE
Président de la Fédération Française de Cardiologie

« C’est avec joie que la Fédération Française de Cardiologie soutient l’initiative de Stéphane Diagana. Le projet de contribuer à la santé publique par la pratique sportive est l’une des missions prioritaires de la Fédération Française de Cardiologie. La pratique d’une activité physique adaptée et régulière contribue en effet à corriger les facteurs de risque et à réduire de moitié le taux d’accident cardiovasculaire. Sa volonté de mettre les outils du sport de haut niveau au service de la santé de tous constitue pour la Fédération Française de Cardiologie une motivation noble à soutenir. Pour sa part, grâce à ses 200 clubs Cœur et Santé implantés dans toute la France, la Fédération Française de Cardiologie permet chaque année à plus de 12.000 cardiaques de reprendre, progressivement et dans une ambiance conviviale, une activité physique et sociale normales. Cette démarche s’inscrit dans la même philosophie que celle du projet ambitieux « Campus Diagana Sport Santé »  et contribuera à combler l’offre insuffisante dans le domaine de la réadaptation des maladies cardiovasculaires. En effet, on dénombre en France chaque année plus de 120.000 patients présentant un infarctus. Ces patients devraient bénéficier, à la sortie de l’hospitalisation ou du centre de rééducation, d’un encadrement favorisant l’activité physique, dont le bénéfice est parfaitement démontré pour limiter le risque de récidive d’accident cardiovasculaire. En raison d’un nombre insuffisant de structures adaptées, seule une minorité de ces patients bénéficie d’une prise en charge et d’un accompagnement dans ce domaine. La tâche est donc immense…»

 

M. Gérard RAYMOND
Président de l’Association Française des Diabétiques

 

« Lorsque l’on sait que l’activité physique (ou la pratique d’un sport) est une grande “consommatrice” de glucides, on ne peut qu’encourager l’activité physique pour réguler notre glycémie. Diabétiques, nous savons donc que l’activité physique régulière ou le sport-santé, est un des piliers de notre équilibre. Elle doit faire partie de notre traitement au même titre que la stratégie médicamenteuse. Mais hélas, si notre système de santé rembourse tout ou partie de nos médicaments, nous ne pouvons que déplorer la non prise en charge de l’activité physique ainsi d’ailleurs que celle de la diététique. Nous devons soutenir et même appuyer de toute notre détermination, les initiatives comme celle de Stéphane Diagana qui consistent à développer des offres d’activités physiques et sportives de proximité, encadrées et adaptées à chaque personne. Ces programmes conçus par des équipes médico-sportives s’intègreront dans le système de santé de prévention alliant la convivialité, le cadre collectif ainsi que l’évaluation de la forme et de la condition physique. »

 

Les soutiens sportifs

 

Richard Dacoury
Champion d’Europe de basket-ball

 

Frédéric Belaubre
Triple Champion d’Europe de triathlon

 

Jean Galfione
Champion olympique d’athlétisme

 

Muriel Hurtis
Championne d’Europe d’athlétisme

 

photo de Renaud LONGUEVRE

Renaud Longuèvre
Entraîneur national d’athlétisme

 

photo d'Emmanuel PETIT

Emmanuel Petit
Champion du Monde de football, consultant TV

 

Florian Rousseau
Triple Champion Olympique de cyclisme

 

Ghani Yalouz
Vice Champion Olympique de lutte
DTN Fédération Française d’Athlétisme

 

Fred Grappe
Entraîneur FDJ, cyclisme

Témoignages

 

Emmanuel Petit
Champion du Monde de Football 1998

«Une carrière professionnelle de sportif est souvent semée de blessures et la mienne m’a souvent fait passer du temps dans des centres de rééducation. Et ce qui m’a marqué, c’est l’émulation qu’il peut y avoir grâce au mélange entre sportifs de haut niveau et personnes anonymes qui elles, sont là pour se battre après un accident, pour remarcher ou pour même simplement arriver à se lever… Eux sont motivés par la présence de sportifs de haut niveau et nous, nous relativisons nos bobos et sommes impressionnés et inspirés par leur force de caractère et leur opiniâtreté dans le travail qui leur est demandé.
Quand Stéphane m’a parlé de son projet, j’ai donc trouvé le concept de faire cohabiter des patients qui se battent pour leur vie et leur santé et des sportifs de haut niveau, vraiment pertinent…Si la compétence est là, je suis sûr que de nombreux sportifs professionnels viendront après leur rééducation se refaire une condition physique ! Par ailleurs, les conséquences de la sédentarité sur la santé sont tellement importantes qu’il me paraît impératif que tous les acteurs concernés (pouvoirs publics, acteurs de l’assurance maladie, contribuables, entreprises, sportifs) s’unissent pour le bien de tous car, au delà des enjeux financiers colossaux, c’est avant tout la santé de chacun qui est en jeu.»