47 personnes atteintes de pathologies cardio-vasculaires se sont portées volontaires pour une étude scientifique innovante

Lancé en juin 2014 sous l’impulsion de l’ancien champion Stéphane Diagana, du LAMHESS (Laboratoire de Motricité Humaine et d’Education Sport Santé EA 6312 de l’université de Nice-Sophia-Antipolis), du département de santé publique du CHU de Nice et de l’Hôpital Privé Gériatrique des Sources, et sous le parrainage du RSI Côte d’Azur, le projet d’étude scientifique « As du Cœur » a démarré officiellement le 9 février auprès de 47 volontaires.

Répartis de façon aléatoire en 2 groupes soumis à un accompagnement psycho-comportemental différent, les 47 volontaires suivront pendant 6 mois, sur des structures sportives municipales mises à disposition par les villes de Nice, Mougins et Saint Laurent du Var un programme d’activité physique adapté à leur pathologie : marche nordique et exercices de condition physique, sous forme de « circuit training ».

Les chercheurs du LAMHESS étudieront la meilleure stratégie pour conduire ces personnes vers un comportement d’engagement durable dans la pratique d’activité physique (un suivi longitudinal sera effectué 6 mois après la fin du programme), tandis que les experts du Département de santé publique du CHU de Nice et du RSI Côte d’Azur analyseront les dépenses de santé de ces 47 volontaires, au regard d’un groupe référent, et des coûts du programme.

Les enjeux de prévention et de santé publique de cette étude ont été parfaitement compris par Malakoff Médéric, la Fondation FDJ, les Mutuelles du Soleil et la Fondation du Sport Français Henri Sérandour qui ont rejoint en tant que partenaires le RSI Côté d’Azur pour permettre à l’équipe d’experts du projet As du Cœur d’étudier et de proposer des solutions concrètes et durables à la sédentarité des personnes atteintes des maladies chroniques. Rappelons qu’en France, plus de 9 millions de personnes souffrent de pathologies chroniques liées à la sédentarité et qu’il n’est plus à prouver que l’activité physique est une thérapeutique non médicamenteuse très efficace contre nombre de ces maladies qui pèsent pour près de 30 Milliards d’Euros dans les dépenses de santé.

En parallèle de l’étude scientifique, grâce au soutien de l’ARS PACA, un groupe d’une vingtaine de personnes, atteintes de pathologies cardiaques, ont intégré le Nice Côte d’Azur Athlétisme, club affilié à la Fédération Française d’Athlétisme, qui soutient le programme, afin d’étudier les conditions de mise en place, hors étude scientifique, de coût et de prise en charge du programme As du Cœur. L’objectif étant bien sûr à terme, de rendre accessible au plus grand nombre ce type de programme, dans des structures agrées  ou labellisées par les autorités compétentes.

Les résultats de l’étude scientifique feront l’objet d’une publication courant 2016.

 

Plus d’information :
Odile Diagana 06 89 36 06 12 odile.diagana@diaganasportsante.com

Comité de pilotage du programme et comité scientifique As du Cœur

Pour le LAMHESS : Pr. Fabienne d’Arripe-Longueville, directrice du LAMHESS – EA 6312 de l’Université de Nice Sophia Antipolis, spécialiste de psychologie du sport et de la santé, Grégory Blain, maître de conférences (HDR) LAMHESS, spécialiste de physiologie de l’exercice, Rémi Radel : maître de conférences spécialiste de psychologie sociale et neurocognition.

Pour le Département de Santé Publique du CHU de Nice : Pr. Christian Pradier, chef du département de santé publique et Dr Karim Tifratène

Pour le RSI Côte d’Azur : Dr Jean Grebet, médecin conseil régional et Dr Alain Fuch, médecin conseil, médecin promoteur de l’étude As du Coeur

Pour Diagana Sport Santé (D2S) : Stéphane Diagana, président de D2S, diplômé Sup de Co Paris, , Odile Diagana, Directrice Générale, diplômée Sup de Co Paris, entraîneur (brevet d’état 2ème degré athlétisme), Dr. Jacques Pruvost, médecin du sport (CHU Salvador Marseille et équipes de France d’athlétisme), Marine Tanguy, éducatrice sportive IP et ré-athlétisation, Marion Fournier, chercheur doctorante D2S / LAMHESS,

Pour L’Hôpital Privé Gériatrique Les Sources : Dr. Jean-Jacques Domérégo, médecin coordonnateur de l’étude, Cardiologue, Cardio-gériatre, médecin SSR (Hôpital Privé Gériatrique Les Sources), DU en Education Thérapeutique du Patient, Dr Silvija Janavicene, cardiologue, Fanny Brun, éducatrice sportive en APA,
Philippe Mossé, économiste, directeur de recherches au Cnrs (Aix en Provence)
Jocelyn GAL, biostatisticien, Centre Antoine Lacassagne (Nice)